top of page

Formation – Comment Devenir Torréfacteur en 2023 ?

Dernière mise à jour : 2 juin 2023

Vous êtes passionné de café et vous souhaitez devenir torréfacteur ? Bonne nouvelle : la France est le 7ème marché au monde du précieux breuvage. En grains, moulu, en capsules ou en dosettes, on assiste à une montée en gamme du petit grain noir depuis quelques années.


Mais attention, le métier de torréfacteur est un métier de passion, avec ses exigences, ses contraintes, ses crises et ses pénuries de matière première... Choisir un tel métier par dépit serait une très mauvaise idée ! Découvrez dans cet article les filières de formation à la torréfaction et comment planifier votre reconversion professionnelle.


En quoi consiste le métier de torréfacteur ?

Les cerises de café récoltées sur le caféier sont impropres à la consommation dans l'état. Tout l'art de la torréfaction consiste à développer les arômes des grains de café vert en les chauffant. Les fèves ainsi brunies seront ensuite moulues pour préparer la boisson savoureuse que nous connaissons tous.


Dans un premier temps, le torréfacteur doit sélectionner les variétés et les origines de café qu'il souhaite travailler. En effet, un Caturra n'aura pas la même acidité qu'un Kenya AA ou un SL 34. L’artisan torréfacteur part donc à la rencontre des producteurs, en zone intertropicale, ou fait appel à un importateur de confiance. Même en industrie, cette opération de sélection ne vous sera pas confiée durant votre apprentissage. Mais après quelques années d’expérience, c’est une évolution de carrière à envisager. Et si un jour vous décidez de vous installer à votre compte, vous devrez endosser toutes les casquettes ! 👨‍🔧

Craquez pour nos sélections de cafés torréfiés artisanalement et choisissez la forme de vos grains

Vient ensuite la torréfaction à proprement parler. Cette opération consiste à chauffer les grains de café selon un profil de cuisson établi afin qu'ils brunissent et développent toute la puissance de leur potentiel aromatique. À ce sujet, vous pouvez consulter notre article sur les différentes étapes de la torréfaction.


Un torréfacteur professionnel doit être polyvalent… Un véritable couteau suisse ! 🛠️ Il doit également posséder une excellente culture du café. Comme beaucoup d'autres métiers artisanaux, le métier de torréfacteur évolue au fil des âges, avec les nouvelles technologies. Ainsi, un artisan torréfacteur peut aujourd'hui décider de créer ses propres capsules compatibles Nespresso ou ses dosettes Senseo. Pour plus d'informations sur le métier de torréfacteur, vous pouvez consulter notre article : Artisan torréfacteur - À la découverte d'un métier mystérieux.


La passion du café : prérequis indispensable pour devenir torréfacteur

Il n'y a pas vraiment de prérequis pour se lancer dans l'apprentissage du métier de torréfacteur. Un niveau brevet des collèges suffit. Donc tout le monde ou presque peut devenir torréfacteur... À une condition : être PASSIONNÉ par le café !

Torréfacteur et amour du café
Torréfacteur et amour du café

Commencez par développer votre curiosité du produit : préparez, dégustez, faites des essais, trompez-vous, recommencez… et ensuite, postulez. 👍


On vous avait prévenu dès l’introduction : c’est un métier de passion. Il faut être mordu de café. En d’autres termes, avoir un grain dans la cafetière ! 😀


Intéressez-vous aux origines et aux variétés ainsi qu'à leurs particularités. Essayez de comprendre la plante dans son ensemble : du terroir jusqu'aux arômes que l'on retrouve en tasse, en passant par la fleur et la cerise qui poussent sur le caféier.


Les meilleurs professionnels dans les métiers du café sont bien souvent les meilleurs dégustateurs. Un sens du goût affuté sera donc un outil de travail indispensable. Si ce n'est pas votre cas, la passion qui vous anime doit vous pousser à aiguiser votre palais, comme un sommelier pour le vin.


Prenez le temps de préparer votre reconversion professionnelle. Un bilan de compétences encadré par votre conseiller Pôle Emploi, par exemple, vous permettra de mettre à nu vos forces et vos faiblesses. Ainsi, vous serez en mesure d’évaluer vos besoins réels en formation, et en conséquence, de choisir l’organisme qui répondra le mieux à ces besoins.


L'apprentissage auprès d'un torréfacteur professionnel

Si vous souhaitez devenir torréfacteur, une expérience sur le terrain est indispensable pour se faire la main.

Grains de café lors de la torréfaction
Grains de café lors de la torréfaction

La première chose à faire est donc de rencontrer des torréfacteurs professionnels. Pour cela, rien de mieux que de traîner sur les salons tels que Paris Coffee Show, ou encore le Sirha, à Lyon. Préférez cependant les créneaux de faible affluence (débuts de journée), afin de ne pas les déranger lors d’une négociation avec un importateur ou un client. Cela va sans dire, mais ça va mieux en le disant ! 🙄


Si vous avez de la chance (ainsi qu’une détermination sans faille), vous réussirez peut-être à convaincre l'un d'entre eux de vous accueillir pour une initiation ou mieux, pour un stage (rémunéré ou pas).


Renseignez-vous également sur les offres de journées découvertes et sur les formations de quelques jours. Mettre le pied à l'étrier reste, comme dans beaucoup de domaines, la meilleure façon d'appréhender le métier. C’est ainsi que vous saurez si votre passion du café est convertible en carrière professionnelle.

Formez-vous auprès d'un professionnel compétent. Et si vous avez la bougeotte, pourquoi ne pas partir pour un tour de compagnonnage, à la découverte des ateliers d’Europe ou même du monde ? Rien de tel que des expériences multiples pour faire ses armes !


Les formations pour devenir torréfacteur

Il n'existe pas de formation officielle pour devenir torréfacteur. Les métiers du café en général (torréfacteur, barista, importateur, etc.) ne sont pas encore réglementés par l'état.


Ce métier peut s'exercer sans le moindre diplôme. Mais une formation en complément de l'apprentissage auprès d'un professionnel sera bienvenue, voire indispensable en fonction de votre éventail de compétences.


Une formation au métier de torréfacteur digne de ce nom vous enseignera les différentes facettes du métier. Des principes physiques de la torréfaction jusqu'au contrôle qualité, en passant par les profils de cuisson et le développement de votre culture du café.


Dans tous les cas, il sera indispensable de la compléter avec un stage en entreprise, auprès d’un professionnel de la torréfaction. Car même avec des vidéos explicatives, les acquis théoriques doivent être mis en pratique. C’est la seule façon d’intégrer totalement tous les enseignements. 📚


Les formations de torréfacteur

Depuis quelques années, certains importateurs et quelques marques de café proposent des formations sur le monde du café et de la torréfaction. Vous y développerez votre culture café. Des exercices pratiques, en atelier de torréfaction, vous permettront d'apprendre à utiliser les différents outils et à configurer les machines.


Voici quelques pistes sérieuses à explorer (liste non exhaustive) :

  • L’école du café Belco, à Bordeaux ;

  • La Caféothèque, à Paris ;

  • L’école Lomi à Paris ;

  • Les formations torréfacteur Mokast, en présentiel à Paris ou en ligne ;

  • Mirabilis propose également des formations pour devenir entrepreneur dans les métiers du café de spécialité à Bordeaux.


Les erreurs à éviter

Métier de barista - Latte art
Barista & torréfacteur, un même univers, deux métiers
  • ❌ Penser qu'une expérience de barista (même si elle est intéressante pour devenir torréfacteur) vous permet de prétendre à un poste de responsable d'atelier, sans plus de formalités ;

  • ❌ Penser qu’un cursus d'une vingtaine d'heures sur internet vous permet de proposer votre approche personnelle du café ;

  • ❌ Penser qu'acheter un torréfacteur domestique va vous apprendre toutes les ficelles du métier. Certes, cela vous permettra de comprendre les bases et d’expérimenter un peu par vous-même, mais ça s'arrête là ! À titre de comparaison, pensez-vous sérieusement que la machine à pain que vos beaux-parents vous ont offert à Noël va vous permettre de devenir boulanger ? 🤔

Respectez votre futur métier et laissez-vous le temps nécessaire à l'apprentissage. Oubliez tout de suite l’idée de vous lancer à votre compte sans une parfaite maîtrise technique et quelques années d’expérience auprès d’un mentor… ce serait la catastrophe assurée ! Rome ne s'est pas faite en un jour, et l'éventail de connaissances nécessaire à un artisan torréfacteur s'acquiert en plusieurs années.


Foire aux questions

Combien gagne un torréfacteur ?

Selon Jooble, la rémunération moyenne d'un torréfacteur est de 2425 € par mois. (Étude datant de mars 2023). En début de carrière, le salaire d'un torréfacteur dans l'industrie plafonne autour de 1800 € brut.


Pour un artisan torréfacteur à son compte, c’est comme pour tout entrepreneur : cela dépend des bénéfices réalisés et des projets d'investissement en cours... Eh oui ! c'est le principe même de la prise de risque, inhérente à l'entrepreneuriat.


Y a-t-il encore de la place ? Le métier n'est-il pas saturé ?

L'appétence des Français pour le bon café, les cafés de spécialité et la culture café est en plein essor... Mais à l’heure où j’écris ces lignes, une partie non négligeable de ces passionnés du petit grain envisage sans doute une reconversion dans les métiers du café.


À ce jour, une demande en professionnels de la torréfaction existe bel et bien, sans quoi cet article n’aurait pas lieu d’être. Quant à demain, cela dépendra des projets de reconversion aboutis, de la conjoncture…


Les formations sont-elles éligibles au CPF ?

Certaines formations de torréfacteur sont éligibles au financement par le CPF, le pôle emploi ou les OPCO. Dans tous les cas, les formations éligibles débouchent sur une certification. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle Emploi ou sur mon compte formation.


Pour conclure, je dirais que c’est la passion qui doit vous guider. Si au fond de vous, une petite voix inextinguible vous souffle que votre vocation se trouve dans la torréfaction, rien ne vous arrêtera. Pas même les doutes à propos du salaire, des débouchés ou des financements !

 

Crédits Photo :

Antoni Shkraba - Pexels ClaroCafe - Pixabay Malidate Van - Pexels

Commentaires


bottom of page